Prêtres : solitude des aînés ?

mardi 9 janvier 2018
par  Admin Les Sables

PRÊTRES :
SOLITUDE DES AÎNÉS ?

 

 


L’amertume de la solitude devant son plateau pour le déjeuner ou le dîner, c’est l’expérience de beaucoup aux Sables d’Olonne quand on est redevenu seul dans la vie sous l’effet du grand âge dans cette ville balnéaire, très prisée des retraités.
Encore heureux si un minimum de santé vous permet de préparer vous-même votre repas, de sortir en ville pour un restant de vie sociale. Les prêtres, à l’âge de la retraite, n’échappent pas à ce sort commun. Ils sont une dizaine dans l’agglomération sablaise, vivant pour la plupart en appartement, en attendant d’entrer à la maison de retraite du clergé aux Herbiers quand la dépendance sera trop pesante.


Le statut de prêtres diocésains n’inclut pas la vie en communauté comme pour les religieux, tels les Pères Rédemptoristes de la rue d’Anjou, ou les Pères Passionnistes de La Chaume. D’où le vécu seul en habitat individuel pouvant devenir dramatique quand survient le handicap, accentué par l’âge. Ayant dépassé l’étape où dans la société civile l’on s’arrête, ces prêtres continuent d’honorer leur ordination presbytérale, en rendant des services, repoussant d’autant l’échéance, souvent incontournable, d’une totale dépendance. Ils se rendent disponibles pour apparaître sur le planning des messes dominicales des 6 églises paroissiales. Ils continuent de répondre présents pour la célébration de sépultures, nombreuses aux Sables d’Olonne, quand la famille demande la présidence d’un prêtre.

Pas non plus de solitude envahissante pour l’un ou l’autre de ces aînés qui anime jusqu’à 4 ou 5 équipes de réflexion et d’action, du Secours Catholique à la « Vie Montante », sans oublier les équipes Notre Dame, groupes bibliques et divers Mouvements et Services. Ils émargent aussi à la préparation des messes dominicales, avec aussi les diacres permanents, dans les équipes liturgiques quand l’équipe pastorale leur en donne l’opportunité.
Pour eux comme toute personne qui avance inéluctablement vers le quatrième ou cinquième âge, un lâcher prise s’impose peu à peu. Pourtant ce n’est pas parce qu’on a exercé ce qu’on appelle le « ministère presbytéral » que l’on renonce à son humanité et à la convivialité. L’engagement dans le célibat leur a fermé la porte d’une vie conjugale, d’un partage des tâches ménagères à deux en s’appuyant l’un sur l’autre, de ces gestes de tendresse discrets que donnent à voir de vieux couples déambulant sur le remblai face à la mer.

 

En rêveraient-ils, comme ce frère âne pour qui « l’herbe est plus verte dans le pré d’à côté ? » Il y eut longtemps des arrangements avec le ciel comme le chante Annie Cordy dans « Je suis la bonne du curé. ». En tout bien, tout honneur. Après les évènements de 1968, de jeunes prêtres avec « Echanges et Dialogue » applaudissaient Michel Sardou quand il chantait « Ah Bon Dieu, si l’on était deux. Pour t’aimer pour te servir, nous ne serions pas trop de deux. » A retrouver sur Google.fr.
Aux Sables d’Olonne et sans nostalgie, après avoir côtoyé le meilleur et parfois le pire, des prêtres retraités se donnent les moyens d’une vraie fraternité sacerdotale. Ils apprécient que l’équipe pastorale les invite à partager le repas du samedi au presbytère central, à la manière des curés précédents. Quand cela devient incertain, ces retraités aiment se retrouver à quelques-uns dans un restaurant ouvrier « chez Benoît », ou alors au Roc St Jean, cet établissement à but social.
La convivialité affleure aussi quand l’un d’eux les reçoit sa table chez lui. Un rendez-vous attendu tous les mois ou presque. L’aumônier du clergé y est invité. Ainsi des prêtres de la même génération et d’une sensibilité pastorale assez proche se donnent les moyens de se parler. Plusieurs se recommandent de l’APSECC, cette association qui prêche pour des groupes de parole à l’initiative de ses adhérents. Ici la parole y est joyeusement régulée, partagée, dans une confiance qui va de soi. Des repas simples mais de qualité, même s’il n’est pas possible de prolonger, car, même retraité, on peut avoir une réunion dans l’après-midi, une visite pastorale à ne pas repousser, etc. Le rangement et la vaisselle attendront.

Ces aînés cultivent aussi le lien avec les plus jeunes. Ils avaient demandé et obtenu du précédent curé qu’une rencontre avec lui soit perpétuée. Temps de prière avec l’office liturgique des Vêpres, puis partage libre d’un vécu en pastorale. 
Pour tous, quel que soit l’âge, la condition humaine renvoie à une solitude intérieure qui demande à être bien vécue.
Jean-Marie Kohler écrivait dans la revue Les Réseaux du Parvis : « La solitude offre sa fécondité à tous les hommes passionnés d’amour, de liberté et de création. Une sublime et modeste solitude intérieure à la dimension de la terre et des cieux, d’où sourd la force de croire en l’homme et en l’infini qui le transcende. Là s’enfantent notre être unique et les engagements spirituels, éthiques et politiques qui délivrent les humains des solitudes maudites. Accueil de l’altérité avec les joies qu’elle prodigue, et pari pour la vie en dépit des limites de notre finitude. Pour accomplir l’homme, la haute solitude et la communion s’appellent et se conjuguent. » 

Aux Sables d’Olonne les horizons marins remplissent le regard du promeneur solitaire. Il n’en finit pas de développer son intériorité, porte ouverte à la rencontre de ses frères et sœurs en humanité qui comme lui sont chargés d’années.
 

C.B.

 

Saint du jour :

Annonces

Cette quinzaine

FACEBOOK Paroisse


FACEBOOK Jeunes


►MOIS DE MAI : MOIS DE MARIE.
* Au cours du mois de mai, tous les soirs sauf dimanche et jours fériés, à 18H00, chapelet médité à l’église St Pierre.
* Chaque mardi du mois de mai, prière du chapelet à 10H00, à l’église St Hilaire du Château d’Olonne.
►DIMANCHE 20 MAI : DIOCESE DE LUÇON "PENTECÔTE 2018".
* A La Roche sur Yon, en l’église St Louis, messe solennelle de la Pentecôte et confirmation d’adultes.
►DIMANCHE 27 MAI : CELEBRATION DE LA PREMIERE COMMUNION.
* A 10H30 - Eglise St Pierre aux Sables.

►DIMANCHE 3 JUIN : CELEBRATION DE LA PREMIERE COMMUNION.
* A 11H15 - Eglise Notre Dame de l’Assomption à Olonne.
►DIMANCHE 17 JUIN : CELEBRATION DE LA PROFESSION DE FOI.
* A 11H00 - Eglise Notre Dame de Bon Port aux Sables.
►PELERINAGES DIOCESAINS.
* Le programme des pèlerinages diocésains de Vendée 2018 intitulé "Pélerin en route" est disponible en paroisse.
Renseignements et inscriptions : 02.51.44.15.56
Courriel : pelerinages@catho85.org

►MESSES EN SEMAINE.
* Vous pouvez choisir d’y participer une ou plusieurs fois en semaine, selon vos possibilités.
* Chaque mardi, à l’aube, messe à 7H30 en l’église St Pierre des Sables pour ceux qui désirent une messe pour commencer la journée.
* Chaque mardi en l’église St Hilaire du Château d’Olonne à 9h30.

►TOUS LES MERCREDIS ET JEUDIS : ADORATION PAROISSIALE.

* Les mercredis en l’église Saint Michel de 18H à 19H30 après l’Eucharistie de 18H.
* Les jeudis en l’église Saint Pierre de 09H30 à 21H30 après la messe de 9H00. Adoration nocturne à St Pierre (de 21H30 à 9H30) le dernier jeudi de chaque mois.


► A NOTRE DAME DE BON PORT.
* Office des Laudes chaque mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 8H00 (chapelle St François) à partir du mois de mai.
* Chapelet tous les samedis à 18H (chapelle du Rosaire).
* Chapelet des papas, tous les 1er mercredi de chaque mois, à 20H30 sauf le 1er novembre. Veuillez entrer par la sacristie de l’église ND de Bon Port. Dates à retenir : 04/10, 08/11 et 06/12.


DEPUIS LE 1er JANVIER 2017, LE BULLETIN "LE SEL DE LA TERRE" A CESSE SA PARUTION MENSUELLE :

Pour lire les documents d’information publiés dans le doyenné, cliquez sur ce lien.